Qu’est-ce que les accords commerciaux de l’UE représentent pour les agriculteurs de mon pays?

Qu’est-ce que les accords commerciaux de l’UE représentent pour les agriculteurs de mon pays?

Les accords commerciaux s’avèrent de plus en plus importants pour les agriculteurs de l’UE. Dans les 10 à 15 années à venir, 90 % de l’augmentation de la demande mondiale de produits alimentaires et de boissons devrait provenir de l’extérieur de l’Europe. Les accords commerciaux de l’UE peuvent aider les agriculteurs à tirer profit de cette croissance, en réduisant les droits de douane et en accélérant les contrôles douaniers.

Read more

Une étude récente réalisée pour la Commission européenne montre que l’augmentation des exportations due aux accords commerciaux conclus par l’UE avec le Mexique, la Corée du Sud et la Suisse a généré près de 20 000 emplois dans l’agriculture et le secteur agroalimentaire en Europe.

En échange d’une diminution par les pays partenaires des taxes sur leurs importations, les accords commerciaux ont fixé de nouveaux quotas sur certains biens exportés en Europe. L’UE a récemment demandé une étude sur l’impact probable des 12 prochains accords commerciaux. Selon les auteurs de cette étude, des gains sont à prévoir pour les secteurs européens de la viande de porc et des produits laitiers. De même, les producteurs européens de bœuf et de riz devront potentiellement faire face à de nouveaux défis.

En conséquence, l’UE poursuivra sa politique consistant à ne pas ouvrir complètement son marché pour les secteurs sensibles. Par exemple, dans son récent accord conclu avec le Canada, 45 838 tonnes de bœuf seulement — soit 0,6 % de la consommation de bœuf de l’UE — seront exemptées de droits de douane lors de leur entrée sur le territoire européen. En outre, cette mesure sera mise en œuvre graduellement sur cinq ans.

Haut